Paraphysique de la leçon inaugurale

Author: 
Patrice Faubert
Locality: 

Leçon inaugurale
De toutes les fausses contestations du capital
Ce sont les mots
Qui nous séparent
Ce sont les mots
Qui nous unissent
Ainsi
Le vrai étudiant
N'est pas à l'université, forcément
Mais tout simplement
Celui ou celle, qui tous les jours, apprend
Ainsi, tout le monde étudie
De la sorte, c'est ainsi
L'étudiant peut ne rien étudier
L'ouvrier peut tout à fait étudier
Par exemple, la condition ouvrière
Mieux que le sociologue avec ses grands airs
Tout mot
A la réalité n'est qu'une parodie
Cela n'est qu'une hiérarchie
Moi, je suis un éternel étudiant
Moi, je suis un éternel apprenant
Tout le monde, c'est bien évident !
Et que fait le chimpanzé
Qui peut vivre jusqu'à 60 ans
Il est toujours en train d'étudier
Comme tout un chacun, son environnement
Et il y a 7 espèces de grands singes
Dont l'être humain, qui est aussi un grand singe
Mais l'espèce humaine, elle, n'est pas menacée
Contrairement aux ( Pan paniscus ) Bonobos et autres chimpanzés
Bonobos qui n'arrêtent pas de forniquer
Façon ludique de se réconcilier
Encore 15000 Bonobos, pour eux, c'est presque terminé
Néanmoins
Nous avons 98,8 de gènes en commun
Le chimpanzé est plus proche de nous
Que du gorille, bien plus lointain
Avec la génétique tout est fou
Les chimpanzés sont beaucoup plus forts que nous
Et peuvent nous briser d'une seule main
Mais ils ne le font pas, c'est tout
Donc, les mots
Nous nous les approprions
Même quand nous nous en moquons
Pour nous définir, pour nous faire briller
Mais surtout pour nous diviser
Mais surtout pour nous séparer
Tous les mots ou la plupart
Sont des mots du capitalisme, pas de hasard
Et tout ce qui s'oppose à lui
Semble ainsi toujours pour lui
Tout mot est l'ouvrier
Du capital
Tout mot est le cadre
Du capital
Le comprendre devrait être banal
Comme le pourcentage des liquides
Au moins 65 pour cent, corps de l'homme
Au moins 55 pour cent, corps de la femme
Il supporte ainsi mieux l'alcool, à cause des liquides
Une simple affaire de dimorphisme sexuel
Pas besoin que le féminisme s'en mêle !
Tous les mots
Sont des hiérarchies subliminales
Cela n'est pas une découverte phénoménale
Le mot ouvrier est dominé
Le mot patron est dominant
Il y a des mots dominés
Il y a des mots dominants
Et qui sont utilisés
Par des dominés et par des dominants
Les langages de la domination
Sont la domination des langages
Riches ou pauvres, ce sont nos bagages
Les mots du capital sont l'unique langage
Partout à la radio
Partout à la télévision
Partout dans les journaux
Toujours l'expression de la domination
Toujours en pleine scotomisation
Le dire, voilà la seule innovation
Dans la société de la contemplation
Des dominantes et des dominants
Invitant d'autres dominantes et d'autres dominants
Médias contestataires ou médias réactionnaires
Pour la domination, c'est le même air
De toutes façons, tout y est contre-révolutionnaire
Comme les sciences, les techniques, les arts
Qui sont l'histoire de la domination
Il n'y a là aucune conspiration
Encore une rouerie de la domination !
Cartographies des controverses
Controverses des cartographies
Tout est en zone critique
Dans ce monde totalement épileptique
Comme en France en février 2014
Avec ses prisons dégueulasses
Où tout est torture et horrible crasse
1076 personnes ont dormi par terre, c'était mieux sous Louis 14
Partout
Des centres de dressage
En prison, à l'usine, au bureau, des cages
Le dressage de l'esprit, du corps
De la vie jusqu'à la mort
Des années de dressage du corps
Des années de dressage de l'esprit
Et cela n'est jamais fini
Comme le haut niveau
Pour la danse, pour le piano
Pour les sports, sacré boulot
Pour l'écriture, pour la peinture
Devenir la meilleure, le meilleur, horrible friture
Pour la science, pour les arts
C'est le même bar
Des années de dressage forcé
Corps, esprit, comme des forcenés
C'est le dressage de haut niveau
Pour devenir comme dieu, c'est ballot
Et une minuscule à dieu, ce sadique
A la figure, toutes mes coliques
Et si l'Univers
A 13, 798 milliards d'années
Plus ou moins quelques années
Sur la planète Terre
En 1960
1 million de chimpanzés
En 2014
200.000 chimpanzés
Dans 21 pays d'Afrique
Le capitalisme sait tout éliminer
Tout le vivant, pas seulement les chimpanzés
Nous sommes dressés par le fric
Nous sommes engrammés par ce flic
Et toute cette vexillologie
Qui fait honte à la vie
Tous les drapeaux sont criminels
Tous les étendards jamais rebelles
Et toutes leurs complicités intellectuelles
Qui nous font la vie pas belle !
Et ce sont les impôts, c'est rageant
Qui financent le monde nazi
Qui fut aussi l'ancien patronat allemand
Où les syndicats allemands, on l'oublie
N'ont pas le droit de manifestation
Car c'est dans la constitution
Avec le patronat allemand, c'est la codétermination
C'est donc de la cogestion
En France
En 1960, un syndiqué sur cinq salariés
Tous les employés, cadres, ouvriers
En 2014, un syndiqué sur dix salariés
Tous les employés, cadres, ouvriers
Les syndicats y sont de régulation
Ils ne peuvent s'en passer, les patrons
Comme feu ( 1892-1986 ) Marcel Dassault
Ce capitaliste pas si sot
Qui en 1935, organisa la première semaine de congés payés
Une semaine de vacances pour son personnel
Il fut en avance le tonton Marcel
Et tous les partis politiques qu'il finit par financer
Il savait quoi faire pour les neutraliser !
Genèse et unification du capital
La guerre qui devient économique et commercial
Comme à Rome, le 25/03/1957
De tous les pays d'Europe
Qui du capital étaient déjà au top
Pour l'accord de la libre circulation
Des capitaux, des personnes, tout marchandisation
Il y a toujours des plans Marshall
Pour revivifier le capital
Des Matignon, des ministres, des capitalistes
Pour acheter la conscience des petits et grands journalistes
Tous les pèlerinages
De La Mecque, ce hajj en nage
Du capital sont les copinages
Les puissances d'argent
Financent tous les partis politiques
Tous les courants artistiques
Toutes les fausses contestations
Toutes les fausses révolutions
Leçon inaugurale
De toutes les fausses contestations du capital

Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (http://patrice.faubert.over-blog.com/)

Inaugural lesson
Of all the false protests of capital
These are the words
Who separate us
These are the words
Who unite us
So
The real student
Not at university, necessarily
But quite simply
The one who learns every day
So everyone studies
In this way, it is like this
The student may not study anything
The worker can absolutely study
For example, the working condition
Better than the sociologist with his grand airs
Any word
To reality is only a parody
It's just a hierarchy
Me, I am an eternal student
Me, I am an eternal learner
Everyone, it’s obvious!
And what does the chimpanzee do?
Who can live to 60 years old
He is still studying
Like everyone, their environment
And there are 7 species of great apes
Including the human being, who is also a great ape
But the human species is not threatened
Unlike (Pan paniscus) Bonobos and other chimpanzees
Bonobos that won't stop fornicating
Fun way to reconcile
Another 15,000 Bonobos, for them, it's almost over
Nevertheless
We have 98.8 genes in common
The chimpanzee is closer to us
Than a gorilla, much more distant
With genetics everything is crazy
Chimpanzees are much stronger than us
And can break us with one hand
But they don't do it, that's all
So the words
We make them our own
Even when we don't care
To define us, to make us shine
But above all to divide us
But above all to separate us
All or most words
Are words of capitalism, no coincidence
And everything that opposes him
Seems like this always for him
Every word is the worker
Capital
Every word is the frame
Capital
Understanding it should be trivial
Like the percentage of liquids
At least 65 percent, male body
At least 55 percent, female body
He thus tolerates alcohol better, because of the liquids
A simple matter of sexual dimorphism
No need for feminism to get involved!
All the words
Are subliminal hierarchies
This is not a phenomenal discovery
The word worker is dominated
The word boss is dominant
There are dominated words
There are dominant words
And which are used
By the dominated and by the dominant
The languages of domination
Are the domination of languages
Rich or poor, this is our baggage
The words of capital are the only language
All over the radio
Everywhere on TV
All over the newspapers
Always the expression of domination
Still in full scotomization
Saying it is the only innovation
In the society of contemplation
Dominants and dominants
Inviting other dominants and other dominants
Protest media or reactionary media
For domination, it's the same tune
In any case, everything is counter-revolutionary
Like sciences, techniques, arts
Who are the history of domination
There is no conspiracy there
Another trick of domination!
Cartographies of controversies
Mapping controversies
Everything is in critical zone
In this totally epileptic world
As in France in February 2014
With its disgusting prisons
Where everything is torture and horrible filth
1076 people slept on the ground, it was better under Louis 14
Everywhere
Training centers
In prison, in the factory, in the office, cages
Training the mind and body
From life to death
Years of body training
Years of training the mind
And it's never over
Like the high level
For dance, for piano
For sports, hell of a job
For writing, for painting
Become the best, the best, horrible fry
For science, for the arts
It's the same bar
Years of forced training
Body, mind, like madmen
This is high level dressage
To become like god, it's stupid
And a tiny one to god, this sadist
In my face, all my colic
What if the Universe
At 13.798 billion years
More or less a few years
On planet Earth
In 1960
1 million chimpanzees
In 2014
200,000 chimpanzees
In 21 African countries
Capitalism knows how to eliminate everything
All living things, not just chimpanzees
We are trained by money
We are engrammed by this cop
And all this vexillology
Who shames life
All flags are criminal
All the standards never rebel
And all their intellectual complicity
Who make our lives not beautiful!
And it's taxes, it's annoying
Who finance the Nazi world
Which was also the old German employers
Where the German unions are forgotten
Do not have the right to demonstrate
With German employers, it’s co-determination
It is therefore co-management
In France
In 1960, one union member in five employees
All employees, managers, workers
In 2014, one union member in ten employees
All employees, managers, workers
The unions are there to regulate
They can't do without it, the bosses
Like fire (1892-1986) Marcel Dassault
This not-so-stupid capitalist
Who in 1935 organized the first week of paid vacation
A week's vacation for its staff
Uncle Marcel was early
And all the political parties he ends up financing
He knew what to do to neutralize them!
Genesis and unification of capital
The war which becomes economic and commercial
As in Rome, 03/25/1957
From all countries in Europe
Who from the capital were already at the top
For the agreement on free movement
Capital, people, all commodification
There are always Marshall plans
To revive capital
Matignons, ministers, capitalists
To buy the conscience of young and old journalists
All pilgrimages
From Mecca, this hajj in swimming
Capital is cronyism
The powers of money
Fund all political parties
All artistic movements
All the false protests
All the false revolutions
Inaugural lesson
Of all the false protests of capital

Patrice Faubert (2014) puète, peuète, pouète, paraphysicist (http://patrice.faubert.over-blog.com/)

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
To prevent automated spam submissions leave this field empty.
CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.