Other

La gratuité universelle

" Prévoir plusieurs coups à l'avance ? A quoi bon ? Moi, je n'en prévois qu'un seul, mais le bon !"

José Raùl Capablanca ( 1888-1942 ) champion du monde des échecs, de 1921 à 1927

*SEXUALLY ASSAULTED BY CROSSDRESSING "COP" AT NADI TOWNCENTER FAMER'S MARKET "TOILET"*

**CRAZY BRIGADIER QUILIHO GOES CRAZY AGAIN !**

**YOU'D BE CRAZIER THAN CRAZY QUILIHO TO VISIT FIJI WHILE THE POLICE ARE TARGETING "TOURISTS"**

Today, 13 May 2022, I was assaulted in the men's room of the public toilet, located at the Nadi Towncenter Farmer's market.

The fee to use the toilet is 20 cents; however, the agent who normally collects the toll was absent and their window closed.
*SEXUALLY ASSAULTED BY CROSSDRESSING "COP" AT NADI TOWNCENTER FAMER'S MARKET "TOILET"*

Kolyma des nuisances et malfaisances

12 septembre 1948
Garry Davis ( 1921 - 2013 )
Crée le mouvement des citoyens du monde
Mais en fait
Avec ou sans se souhait
Qu'il le veuille ou pas
Chaque être humain, et ce, pas après pas
Est citoyen du monde
Est citoyenne du monde
Car la planète Terre
N'a naturellement aucune frontière
Ou bien alors, ce sont des frontières
De toutes les guerres, et donc artificielles
De ce fait, aucune frontière n'est belle
Hélas
Seules les substances toxiques
Et là, il y a comme un hic

Paraphysique du viol

"Seul l'écrivain sans public peut se permettre le luxe d'être sincère. Il ne s'adresse à personne; tout au plus à soi-même. "

E.M. Cioran (1911-1995) "Le mauvais démiurge"

Multivers

Nous voyageons
Dans l'énergie noire
Un copain zéro, non amer
Avec cent vingt deux zéros derrière
Quelques zéros de plus
Et tout est différent, sans bonus
Quelques zéros de moins
Et de toutes les choses, c'est la fin
Nous voyageons
Dans nos mémoires
De cette énergie, si infiniment légère
Nous sommes morts
Tant de fois
Sur tant et tant de mondes
Nous vivons
Toujours quand nous mourons
Nous mourons
Toujours quand nous vivons
Ce sont nos mondes
Parallèles

Paraphysique des enfants du paradis

Les enfants du paradis
C'est le public, qu'aimait feu ( 1900 - 1977 ) Jacques Prévert
Tout y sonne vrai, c'est sa magie
C'est le monde des êtres lunaires
Et même, tout y est
En dessous de la réalité
C'est un fait !
Puisqu'en effet
Feu (1796 - 1846) Jean-Gaspard-Baptiste Deburau
Dit Baptiste, avait tué
Un voyou, qui osa à sa femme, pour l'insulter
A son procès, il parla si bien
Lui éternel faux muet
Qu'il fut tout bonnement acquitté
Il fut le plus grand

L'allaitement

Elle donne le sein
A son bambin
Fasciné par cette scène
Qui à l'enfant enlève la peine
Je suis stupéfait, immobilisé
De cette tétée, je suis hypnotisé
Je voudrais être
Son lait qui coule
Je voudrais être
Sa robe qui la moule
Elle m'aperçoit, me propose d'en profiter
Je ne sais que dire, par timidité
Elle croise haut les cuisses
Et dans mes yeux, s'allume le vice
Tu es bien bête, dit son regard
Qui s'allume comme un faire-part
Finalement, je finis par me sauver

Paraphysique de l'hologramme 1

" Notre univers technologique en expansion nous emporte de plus en plus loin d'une existence simplement humaine, cependant que l'extension de la cité disperse des constructions fragmentaires détachées du centre, laissant les individus plus séparés sans doute et plus désespérément solitaires qu'ils ne furent à aucune autre époque de l'histoire."

Lewis Mumford (1895 - 1990)

Du Gyps fulvus et du plancton

" Il est certain qu'un lobby extrêmement puissant-résultat d'une alliance entre les fabricants, des médias et de nombreux pédagogues ( pas tous ) nous promeut quotidiennement l'avènement d'un âge d'or de l'éducation par la grâce des technologies numériques "

Manfred Spitzer ( Les ravages des écrans. Les pathologies à l'ère numérique ) Ed: L'échappée

Paraphysique du hirak

15 juillet 1893
Aide médicale gratuite, en création
Mais comme rien n'est gratuit, ô hallucination
Encore une blague capitaliste
Comme aussi une plaisanterie de dentiste
Normes culturelles en production
La pauvreté soumise à toutes les dominations
Mais
Aussi, en vécu différent, la richesse, d'une certaine façon
De fait
Et même pour les prétendus décideurs
Qui ne décident rien
De quoi se marrer
Car, il y a les lois du marché
Malgré toute une vantardise
Malgré toute une mignardise

Pages