Albedo somatosensoriel

Author: 
Patrice Faubert
Locality: 

" Les écoles sont bien ennuyeuses et chef d'école c'est encore pire...
Travailler pour vivre est une imbécillité, mais ça, c'est autre chose... "

Marcel Duchamp ( 1887 - 1968 )

Ce Duchamp qui avait tant ridiculisé l'art
Et qui finit aussi dans les musées, cela donne le cafard
La société spectaculaire marchande techno-industrielle
Peut tout récupérer, pour en faire son conceptuel
Il faut donc ne rien faire, à rien, ne participer
Pour ne pas se faire usurper !
Nous ne réagissons
Pas aux diverses et multiples situations
De façons différentes
Ce sont, en fait
Les mêmes réactions, comme pour tout jugement
Mais simplement exprimées différemment
Les réactions ne sont pas différentes
Seules les façons de les exprimer sont changeantes
Mais le mensonge
Ne peut supporter que le mensonge
Mais la fausse conscience
Ne peut supporter que la fausse conscience
Nous sommes l'excrément
Qui sort du cul d'un géant
Nous sommes la sublime odeur
Qui émane de la plus belle des fleurs
Nous sommes le pire et le meilleur
Comme des hadrons, le grand collisionneur
LHC, des particules, l'accélérateur
Où des protons, à la vitesse de la lumière
Font des collisions pour d'autres Univers
CERN, une ville dans la ville
Tout le personnel y vit en famille
C'est la France et la Suisse, pour la physique
C'est un champ magnétique
Qui est ainsi produit
Les aimants, cela fuit
100.000 fois plus puissant
Que celui de la Terre, c'est étonnant
27 km de circonférence
La physique pour de nouvelles confidences
Mais finalement, pourquoi faire ?
Sinon, avant le civil, d'abord pour les applications militaires ?
L'ignorance étant, de toutes façons, infinie
Elle échoue inutilement dans l'aporie !
Comme jamais ne finit
D'une méthode l'autre, la pensée nazie
Et avant qu'elle ne soit définie
Et l'antisémitisme, ainsi
Eut comme grand précurseur
Ce qui n'est pas assez dit
Feu ( 1844-1917 ) Edouard Drumont
Avec son best-seller ( 1886 ) " La France juive ", cette ânerie
Bien avant tous ses successeurs, ainsi font, font, font
Que ( né en 1954 ) l'historien Henry Rousso, l'un des premiers
Appellera " Les négationnistes "

( Les Maurice Bardèche ( 1907-1998 ) extrême droite
Les Louis Darquier de Pellepoix ( 1897-1980 ) extrême droite
Les Paul Rassinier ( 1906-1967 ) gauche puis extrême droite
Les François Duprat ( 1940-1978 ) " Front national ", extrême droite
Les Robert Faurisson ( né en 1929 ) extrême droite
Les Roger Garaudy ( 1913-2012 ), stalinien puis islamiste
Et les retournés :
Les Pierre Guillaume ( né en 1940 ) ultragauche puis extrême droite
Les Noam Chomsky ( né en 1928 ) faux anarchiste, intellectuel naïf
Les Gabriel Cohn-Bendit ( né en 1936 ) gauche écologiste
Les " Abbé Pierre " ( 1912-2007 ) prêtre catholique
Les Dieudonné M'bala M'bala ( né en 1966 ) extrême droite, humoriste )

Il y en aurait tant d'autres à énumérer
Mais ces faussaires de l'Histoire
Qui n'ont jamais assez à boire
Doivent ignorer
Que chaque année
Des gens du monde entier
Auschwitz-Birkenau vont visiter
400.000 visites en 2000
1.500.000 visites en 2012
75 pour cent sont des jeunes
Comme quoi
Les négationnistes sont une minorité
Mais avec des réseaux bien organisés
C'est un fonds de commerce
Des fascismes, l'éternelle kermesse
Une sempiternelle rengaine
Pour que l'humanité, jamais, ne s'aime !
C'est seulement une affaire de classes
Car il n' y a aucune race
Il faut toujours un bouc émissaire
A toutes les causes réactionnaires
Et pourtant
Je suis contre toutes les nations
Je n'adhère à aucune de leurs opinions
Et je n'aime pas la canaille intellectuelle
Toujours prostituée, à qui lui fait, la part belle !
La vérité
N'est ni de gauche
N'est ni de droite
Ni de ceci ou de cela
La vérité n'est que la vérité
Elle ne peut-être instrumentalisée
Et puis ce manque de courage
Les négationnistes sont experts dans cette nage
Ils voudraient l'extermination du peuple juif
Mais hypocrites et menteurs, leur éclairage est de suif
Sans avoir de loyauté envers leurs opinions !
Or, pour la plupart des gens
La vérité n'est que ce qui les arrange
Rarement ce qui les dérange
Ce qui s'oppose à tout vrai changement
Ils et elles ne font aucune recherche personnelle
Se contentant de toute propagande idéelle
Qui va en répétant
De père en fils, de mère en fille
De génération en génération, de ville en ville
L'anarchie toujours violée
Et les divers fascismes pour nous embrigader
Les meilleurs gardiens de la société
Notre famille, nos propriétés, nos amis, nos amours, notre travail
Nos allocations, nos logements, nos loisirs, cela tisse maille après maille
Des choses à perdre, toutes nos sécurités
Et ainsi, tout le monde est coincé
Et ainsi, rien, jamais, ne peut vraiment changer !
Ou alors, c'est de la fausse nouveauté
Comme le pantalon pour les femmes
Depuis 2000 ans, les femmes chinoises l'ont toujours porté
Alors qu'ailleurs, cela fit des drames
Et c'est encore l'ouvrière ou l'ouvrier
Qui sont plus indispensables que le couturier
Certes, le couturier, la couturière, dessinent
Mais le plus souvent, ce sont les petites mains, qui coupent, qui assemblent

"Je pouvais transformer le mouvement représenté en une image visuelle correspondante et me souvenir de l'identité d'une personne ou de plusieurs qui cadraient avec cette description. Tout cela témoignait des étroites interconnexions entre le mouvement réel du corps, les représentations de ce mouvement en termes musculaires, osseux et visuels, et les souvenirs qui peuvent être évoqués en relation avec certains aspects de ces représentations"

" L'autre moi-même , les nouvelles cartes du cerveau, de la conscience et
des émotions " aux éditions " Odile Jacob "

Antonio Damasio ( né en 1944 à Lisbonne, neurologue )

Tout le monde
Devrait acheter, échanger ou transformer, des tissus
Pour en faire ses propres vêtements
Sa propre mode, tout soi m'as-tu-vu
Tout serait innovant, marrant
Tout serait déguisement
Hors la société, hors le temps
Et pour tout le reste, mêmement !
Chaque être humain
A l'autre, son albedo
Plus rien de laid
Tout devenant inédit, donc beau
Ou même le pétaflop, de l'informatique
10 puissance 15 par seconde
Deviendrait tout à fait anachronique
Dans ce seul et vrai nouveau monde !
La seule pollution serait d'origine naturelle
Car la mentalité serait mille fois plus belle
Plus personne ne se chercherait la moindre querelle
Le bien être de chaque individu
Illuminant celui des autres à perte de vue
Tout le monde l'aurait compris, car entendu ou lu
Donc, seuls quelques volcans fâchés, sulfate ou soufre
La colère des océans ou autre, sans être pour l'humanité, un gouffre
Et quelquefois, il peut arriver que l'on en souffre
Mais peu de choses, quand dans la vie désaliénée, l'on s'engouffre !
Et puis avec le mimétisme du cortex somatosensoriel
Et l'apport des neurones miroirs, le bonheur devient vite pluriel
C'est là le seul secret des actrices et des acteurs
Des comédiens et des comédiennes, de leurs rires, de leurs pleurs
Ainsi, une autre humanité est possible
Alors que présentement, elle est impossible !

Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

“The schools are quite tedious and chief of school it is still worse…
To work to live is a stupidity, but that, it is other thing… “

Marcel Duchamp (1887 - 1968)

This Duchamp which had ridiculed art so much
And which also finishes in the museums, that gives the cockroach
The techno-industrial commercial spectacular company
Can all recover, to make its conceptual
It is necessary thus anything to make, with nothing, to take part
Not to be made usurp!
We do not react
Pas aux various and multiple situations
In different ways
It is, in fact
Same reactions, as for any judgement
But simply expressed differently
The reactions are not different
Only the ways of expressing them are changeantes
But the lie
Can support only the lie
But conscience distorts it
Only distorts it conscience can support
We are the excrement
Who leaves the bottom of a giant
We are sublimates it odor
Who emanates from most beautiful from the flowers
We are worst and the best
Like high-energy particles, the large collider
LHC, of the particles, the accelerator
Where protons, at speed of light
Make collisions for other Universes
CERN, a city in the city
All staff lives there in family
It is France and Switzerland, for physics
It is a magnetic field
Who is thus produced
The magnets, that flees
100,000 times more powerful
That that of the Earth, it is astonishing
27 km of circumference
Physics for new confidences
But finally, why make?
If not, before the civilian, initially for the military applications?
Ignorance being, in any case, infinite
It fails unnecessarily in the aporia!
As ever does not finish
Of a method the other, the thought Nazi
And before it is defined
And anti-semitism, thus
Had like large precursor
What is not known as enough
Fire (1844-1917) Edouard Drumont
With its bestseller (1886) “Jewish France”, this stupid thing
Well before all its successors, thus make, make, make
That (born in 1954) the historian Henry Rousso, one of the first
Will call “the Holocaust deniers”

(Maurice Bardèche (1907-1998) far right
Louis Darquier de Pellepoix (1897-1980) far right
Paul Rassinier (1906-1967) left then far right
François Duprat (1940-1978) “National front”, far right
Robert Faurisson (born in 1929) far right
Roger Garaudy (1913-2012), Stalinist then islamist
And turned over:
Pierre Guillaume (born in 1940) ultragauche then far right
Noam Chomsky (born in 1928) false anarchist, naive intellectual
Gabriel Cohn-Bendit (born in 1936) left ecologist
“Abbé Pierre” (1912-2007) catholic priest
The Dieudonné balled Me balled Me (born in 1966) far right, humorist)

There would be so many others of it to enumerate
But these forgers of the History
Who have never to drink enough
Must be unaware of
That each year
Entirety society people
Auschwitz-Birkenau will visit
400,000 visits in 2000
1,500,000 visits in 2012
75 percent are young people
Like what
The Holocaust deniers are a minority
But with well organized networks
They is goodwills
Fascisms, the eternal village fair
A sempiternal tune
So that humanity, never, does not like!
It is only one business of classes
Because there is no race
A scapegoat is always needed
All the causes reactionaries
And yet
I am against all the nations
I do not adhere to any of their opinions
And I do not like the intellectual rabble
Always prostitute, with whom makes him, the good share!
The truth
Is not nor of left
Is not nor of right-hand side
Nor of this or that
The truth is only the truth
It perhaps used
And then this lack of courage
The Holocaust deniers are experts in this stroke
They would like the extermination of the Jewish people
But hypocritical and lying, their lighting is of tallow
Without having honesty towards their opinions!
However, for most people
The truth is only what arranges them
Seldom what disturbs them
What is opposed to all true change
They and they do not make any personal research
Being satisfied with any idéelle propaganda
Who is repeating
Of father to son, mother as a girl
From generation to generation, of city downtown
Always violated anarchy
And various Fascisms to brigade us
Best guards of the company
Our family, our properties, our friends, our loves, our work
Our allowances, our residences, our leisures, that weaves mesh after mesh
Things to be lost, all our safety measures
And thus, everyone is wedged
And thus, nothing, never, can really change!
Or then, it is false innovation
Like the trousers for the women
Since 2000 years, the Chinese women always carried it
Whereas elsewhere, that made dramas
And it is still the worker or the blue-collar worker
Who are more essential than the dressmaker
Admittedly, the dressmaker, the dressmaker, draw
But generally, in fact the small hands cross, which assembles

“I could transform the movement represented into a corresponding visual image and remember me the identity of a person or several which tallied with this description. All that testified to the close interconnections between the real movement of the body, the representations of this movement in muscular, osseous and visual terms, and the memories which can be evoked in relation to certain aspects of these representations”

“The other myself, new cards of the brain, the conscience and
emotions “with the editions” Odile Jacob “

Antonio Damasio (born in 1944 with Lisbon, neurologist)

Everyone
Should buy, exchange or transform, of fabrics
To make its own clothing of them
Its own fashion, all oneself show-off
All would be innovating, funny
All would be disguise
Out the company, time
And for all the rest, equally!
Each human being
With the other, its albedo
More nothing ugly
All becoming new, therefore beautiful
Or even the pétaflop, of data processing
10 power 15 a second
Would become completely anachronistic
In this only and truth new world!
Only pollution would be of natural origin
Because mentality would be thousand times more beautiful
Nobody any more would seek the least quarrel
The wellness of each individual
Illuminating that of the others as far as the eye can see
Everyone would have understood it, because heard or read
Therefore, only some angry volcanos, sulphate or sulphur
The anger of the oceans or other, without being for humanity, a pit
And sometimes, it can happen that one suffers from it
But few things, when in the désaliénée life, one engulfs oneself!
And then with the imitation of the cortex somatosensoriel
And the contribution of the neurons mirrors, happiness quickly becomes plural
It is there the only secrecy of the actresses and the actors
Actors and actresses, their laughter, their tears
Thus, another humanity is possible
Whereas at present, it is impossible!

Patrice Faubert (2014) puète, peuète, pouète, paraphysician (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Stalemate says the guest on “hiway.fr”

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
To prevent automated spam submissions leave this field empty.
CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.